Le beagle est un chien réputé pour ses qualités de chasseur bien qu’il soit également un très bon chien de compagnie. Avec un odorat très puissant et un instinct de meute très développé, son dressage pour la chasse peut s’avérer complexe, voire difficile. Pour ce faire, il incombe de stimuler tous les sens du beagle afin qu’il soit parfaitement préparé pour la chasse. Voici quelques conseils efficaces qui vous permettront de bien dresser votre beagle.

Que faut-il savoir du beagle ?

Pour bien dresser un chien, il est important d’avoir les informations nécessaires en ce qui concerne son caractère et son alimentation. En effet, il est à noter que le beagle est un chien réputé pour son caractère vif et sa gourmandise vu qu’il déploie assez d’énergie.

Avec ce caractère, son dressage à la maison est dans la plupart des cas difficiles. Il convient donc de nourrir son beagle à la même heure chaque jour tout en lui offrant un bon cadre de vie. Ce chien est généralement distrait par toutes les odeurs et les bruits de son environnement. De ce fait, il est important de bien répondre à ses besoins alimentaires avant de songer à l’éduquer.

Lorsqu’il est bien dressé pour la chasse, il est tenace, plein d’énergie et ne recule devant aucun obstacle pour atteindre sa proie. Le rôle du beagle se distingue de celui des chiens d’arrêt ou des chiens rapporteurs. Vu que c’est un chien de chasse courant, il repère la piste du gibier afin de le forcer à sortir de sa cachette.

Pour la chasse en meute, le beagle poursuit le gibier à bout en vue de le blesser ou de l’épuiser pour permettre au maître de capturer la proie. Outre le gibier, ce chien a la capacité de chasser d’autres animaux comme le lièvre, le renard ou encore le sanglier qu’ils soient grands ou petits.

Chasse en meute : comment dresser le beagle ?

Pour la chasse en meute, le dressage du beagle est généralement simple. Il faudra apprendre au jeune beagle à imiter ses paires. Pour ce faire, vous pourrez laisser les jeunes chiots sous le contrôle des plus âgés en prêtant une attention particulière à tout le lot. Dans ce contexte, il faudra s’assurer que les anciens beagles sont dressés convenablement.

Pour des résultats probants, le maître devra amener tous les chiens à suivre des ordres spécifiques. Ce faisant, les jeunes beagles pourront simplement copier le caractère de leurs pairs et apprendre naturellement à chasser à leur côté.

Dressage pour la chasse seul : comment s’y prendre ?

Lorsqu’on désire dresser le beagle à chasser tout seul aux côtés de son maître, il est nécessaire de lui faire un bon suivi dès le bas âge. Les différents exercices doivent l’amener à suivre les bonnes pistes et à revenir lors du rappel. Toutefois, il convient de souligner que le chien peut être dressé pour traquer n’importe quel gibier ou spécialement une seule espèce d’animal comme le lièvre, le sanglier ou le renard. Dans les deux cas, le dressage du beagle comprend généralement quatre étapes à savoir :

1. Le rappel

Apprendre le rappel au beagle est généralement considéré comme un grand défi à cause de son odorat très développé. Cette étape consiste à apprendre au chien que le fait de réagir à votre rappel lui apportera une récompense. Cela vous permettra de mieux le maîtriser et de le canaliser. Il faudra donc associer le signal du rappel (siffletordre vocal) avec des friandises pour le récompenser au moment du rappel. Il est également conseillé de faire les entraînements dans des endroits clos pour mieux attirer son attention. Lors des premières séances sur des terrains ouverts, munissez-vous d’une longe (une très longue laisse) qui vous permettra de ne pas le laisser s’échapper. Vous pourrez trouver des longes sur chasseur.com, les versions élastiques sont pratiques quand le chien n’est pas habitué, elles atténuent le choc.

2. La déclaration

Cette étape consiste à réveiller l’instinct de chasseur chez le beagle tout en lui apprenant à détecter les pistes d’animaux. Il est également important de lui apprendre à aboyer une fois que ce dernier repère une piste. Pour y parvenir, il est recommandé d’associer le jeune beagle avec un beagle expérimenté dès le bas âge ou l’emmener dans un parc spécialisé dans ce domaine.

3. La créance

Cette étape du dressage n’est adaptée que lorsqu’on désire spécifier le beagle à traquer une seule espèce. Pour y parvenir, vous êtes amené à le mettre sur la piste de l’animal souhaité et à le réprimander lorsqu’il se met à la traque d’un autre animal. Pour qu’il comprenne le sens de l’exercice, vous devez vous assurer qu’il s’est trompé d’animal avant de le réprimander. Cet exercice devra se dérouler dans un vaste enclos avec des pistes ou en longe sur des pistes naturelles pour être efficace.

4. Le rapprochement

Cette étape du dressage nécessite beaucoup d’entraînements afin d’encourager l’instinct de chasseur chez le beagle. Pour permettre au chien de bien se rapprocher de sa proie, vous pourrez commencer les entraînements sur les pistes artificielles. Pour ce faire, il faudra créer une longue piste. N’hésitez pas à le mettre sur le droit chemin chaque fois qu’il se trompe de piste.

Par ailleurs, il est recommandé de pratiquer ces exercices d’entraînement régulièrement si vous désirez faire de votre chien un véritable chasseur.

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.